Réception et transmission des travaux de Marcello Vitali-Rosati : atelier

Pour la deuxième édition de son séminaire Humanités numériques, la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne accueille Marcello Vitali-Rosati, professeur au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques. Il est l’un des principaux théoriciens de l’éditorialisation, thématique qui constitue l’axe transversal du programme de cette journée.

Définie comme un ensemble de dynamiques dont l’objectif est de produire et de structurer l’espace numérique, l’éditorialisation mobilise plusieurs notions qui sont au coeur du travail de Marcello Vitali-Rosati : l’autorité, les pratiques éditoriales, l’identité numérique, le virtuel et la circulation des savoirs sur le web.

Après une conférence de Marcello Vitali-Rosati, le séminaire se poursuit par un atelier dédié aux questions de réception. Anne Baillot, Francesca Frontini et Matteo Treleani sont invités à présenter comment la théorie de l’éditorialisation se trouve traitée, interprétée et réinvestie dans leurs propres pratiques et objets de recherche.

  • Francesca Frontini, maîtresse de conférences en linguistique informatique à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

Technologies sémantiques et éditorialisation : création et exploitation d’éditions numériques enrichies

  • Matteo Treleani, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lille

De la réappropriation à l’éditorialisation. De l’émancipation des usages au pouvoir des médiations

  • Anne Baillot, professeure des universités en études germaniques à l’Université du Mans

L’auteur est mort, vive l’auteur ! L’éditorialisation au prisme du numérique

Modéré par Gilles Rouffineau (enseignant en design graphique à l’ÉSAD Grenoble-Valence) et Florence Thiault (maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Rennes 2), cet atelier est conclu par Geoffrey Williams (professeur en sciences du langage à l’Université Bretagne Sud).

La vidéo de l’atelier est accessible en ligne sur la plateforme L’Aire d’U.

Conférence de Marcello Vitali-Rosati

Pour la deuxième édition de son séminaire Humanités numériques, la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne accueille Marcello Vitali-Rosati, professeur au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques. Il est l’un des principaux théoriciens de l’éditorialisation, thématique qui constitue l’axe transversal du programme de cette journée.

Séminaire HN 2019

Définie comme un ensemble de dynamiques dont l’objectif est de produire et de structurer l’espace numérique, l’éditorialisation mobilise plusieurs notions qui sont au coeur du travail de Marcello Vitali-Rosati : l’autorité, les pratiques éditoriales, l’identité numérique, le virtuel et la circulation des savoirs sur le web.

La conférence introductive donnée par Marcello Vitali-Rosati s’intitule Penser l’éditorialisation : pour une théorie générale de l’espace numérique.

La vidéo de la conférence est accessible en ligne sur la plateforme L’aire d’u.

Séminaire 2019 : Réception et transmission des travaux de Marcello Vitali-Rosati

La Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne organise le mercredi 20 mars 2019 la deuxième édition de son séminaire Humanités numériques.

Cette journée sera consacrée à la réception et à la transmission des travaux de Marcello Vitali-Rosati, professeur au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques.

La programmation scientifique de cette journée a été conçue par le groupe de travail Humanités numériques de la MSHB.

Le séminaire est labellisé par l’association Humanistica et bénéficie du soutien du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme.

Programme

10h – 12h | Conférence

10h00 | Accueil

10h30 | Introduction de la journée

10h45 | Penser l’éditorialisation : pour une théorie générale de l’espace numérique

par Marcello Vitali-Rosati, professeur au département des littératures de langue françaises, Université de Montréal

11h30 | Discussion

14h – 17h | Atelier

14h00 | Introduction

Atelier modéré par :

Gilles Rouffineau, enseignant en design graphique, ESAD Valence-Grenoble et chercheur associé, Université Rennes 2

Florence Thiault, maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université Rennes 2

14h15 | Technologies sémantiques et éditorialisation : création et exploitation d’éditions numériques enrichies

par Francesca Frontini, maîtresse de conférences en linguistique informatique, Université Paul-Valéry Montpellier 3

15h00 | De la réappropriation à l’éditorialisation. Comprendre la circulation numérique des archives

par Matteo Treleani, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Université de Lille

15h45 | Pause

16h00 | L’auteur est mort, vive l’auteur ! L’éditorialisation au prisme du numérique

par Anne Baillot, professeure des universités en études germaniques, Université du Mans

16h45 | Conclusion générale

Inscription

Le séminaire se tiendra dans la salle du conseil de la MSHB le mercredi 20 mars 2019 de 10h à 17h.

Inscriptions en ligne sur le site de la MSHB

Il sera retransmis en visioconférence à Lorient (Université Bretagne Sud, amphithéâtre Cheval-Marin) et à Brest (Université de Bretagne Occidentale, PN2B, salle TPI Bouguen).

Une captation audiovisuelle de la journée sera ensuite mise en ligne sur le site de la MSHB et sur le carnet de recherche du séminaire.

Réception et transmission des travaux de Johanna Drucker : atelier

Après une conférence donnée par Johanna Drucker, le séminaire s’est poursuivi par un atelier qui s’est articulé en trois sessions successives, comprenant chacune une présentation d’une trentaine de minutes suivie d’un échange avec l’ensemble des participant·e·s.

L’objet de l’atelier était de présenter plusieurs lectures, interprétations et réceptions des travaux de Johanna Drucker dans des champs disciplinaires différents (arts, design, littérature). Les intervenant·e·s ont ainsi été invité·e·s à discuter la manière selon laquelle ils/elles ont pu être amené·e·s à s’emparer de concepts développés par Johanna Drucker ou à réinvestir certaines de ses méthodes d’analyse dans leurs propres pratiques de recherche.

La programmation scientifique de l’atelier a été conçue par le groupe de travail Humanités numériques de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne.

Ci-dessous la captation vidéo de l’atelier :

Programme

  • Session #1 : “Pour une historiographie numérique du théâtre : formes visuelles, constructions du savoir et manifestation de l’incertitude” par Ioana Galleron
  • Session #2 : “Aesthesis et éditorialisation dans les formats de la publication savante” par Robin de Mourat
  • Session #3 : “Theatre Analytics” par Clarisse Bardiot

Continuer la lecture de « Réception et transmission des travaux de Johanna Drucker : atelier »

Conférence de Johanna Drucker

À l’occasion du séminaire HN le 8 février 2018, Johanna Drucker a présenté à la MSHB une communication en français intitulée :

Modèles d’interprétation : Investigations graphiques / enquêtes épistémologiques et autres sujets pertinents pour la création, la description et la gestion de documents et de métadonnées.

Elle y a abordé les différents défis posés par le traitement des documents dans un environnement numérique, ainsi que les problématiques spécifiques liées au rôle des métadonnées d’une part et à l’utilisation des visualisation de données d’autre part. Les enjeux épistémologiques posés par les formes graphiques ont pu également être discutés.

Vous retrouverez ci-dessous l’intégralité de la conférence filmée :

Séminaire 2018 : Réception et transmission

Le séminaire Humanités numériques de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne inaugure en 2018 une nouvelle formule qui consiste en un rendez-vous annuel consacré à l’étude des travaux d’une figure emblématique des humanités numériques. Johanna Drucker, professeure au département des sciences de l’information à l’UCLA, est l’invitée de la première édition.

Organisé par le groupe de travail Humanités numériques de la MSHB, en partenariat avec l’École nationale des chartes et avec le soutien d’Humanistica et du RnMSH, le séminaire a pour objectif de proposer une réflexion théorique et critique autour de la réception, par la communauté scientifique francophone, et de la transmission des concepts développés par Johanna Drucker dans ses travaux.

Ce séminaire se tiendra le 8 février 2018 à la MSHB et en simultané à l’UBS Lorient. Il sera précédé par une séance du séminaire mensuel consacré aux humanités numériques de l’EHESS  qui aura lieu le 7 février également en présence de Johanna Drucker.

Continuer la lecture de « Séminaire 2018 : Réception et transmission »